Du free hug aux câlins réparateurs

OUVRIR LES BRAS POUR CHANGER LE MONDE

Afin de mieux orienter mes actions ainsi que celles de l'association OLT, un questionnaire est à votre disposition... prenez contact avec l'onglet "contact" pour le recevoir, merci !

BIENTOT UNE PAGE AVEC DES LIENS SUR LES CALINEUSES ET LES CALINEUSES PRO DANS LE MONDE..."LE COIN DES CALINOUS"...

Nouveauté mai 2019 : trois vidéos dans la rubrique "Câlinothérapie" permettent de visualiser ce dont je parle dans le livre et sur le site... Un grand merci à ma partenaire Evelyne !

ET DEUXIEME NOUVEAUTE, UN NOUVEL ARTICLE : LES OBJETS CÄLINS ! (voir également le blog sur la "solution du polochon"...)

ET TROISIEME NOUVEAUTE, UN ARTICLE DANS LA RUBRIQUE CALINS DANS LA NATURE A PROPOS DE LA SENSIBILITE DU REGNE VEGETAL...

"Ouvrir les bras pour changer le monde"  devient un livre !  

Depuis plus de trois ans je vis des choses formidables et j'en témoigne sur ce site. Près de 2000 personnes prises dans mes bras, des ateliers, des sorties nature, des soins individuels en câlinothérapie... le bilan est globalement positif comme disait Georges M. !
Mais je me dois de signaler ici que l'ambiance dans les thérapies alternatives est assez curieuse. Il y a beaucoup de femmes dans ces métiers et si certaines sont très sympa, ce n'est pas le cas de toutes. Au départ de mon action dans les câlins, j'ai proposé de travailler de concert avec une femme qui m'a brutalement repoussé, sous un prétexte fallacieux. En réalité une simple jalousie et une envie de « mettre la main sur le marché sans trop avoir de concurrence »... je dispose d'un texto où elle me dit : « ne fais pas trop de free hug car je ne vais plus pouvoir vendre mes ateliers. »
De fil en aiguille je m'aperçois que certaines thérapeutes sont non seulement peu sympathiques mais surtout méchantes. C'est ainsi que je n'ai pu participer à certains salons « du bien-être », ma place étant jugée inutile, sans que je puisse me défendre. C'est bien triste tout ça. Quelle honte, pour des gens qui se disent dans le « bien-être ».
Et puis pour mon livre « Ouvrir les bras pour changer le monde », qui n'est autre qu'un vaste programme pour remplacer la violence du monde actuel par une vie faite de bienveillance, d'échanges tactiles dans la tendresse, eh bien c'est la même punition !
J'ai demandé à Michèle Gardette, journaliste à La Montagne dans le domaine du bien-être de lire mon livre et d'en faire un commentaire. Malgré plusieurs tentatives, aucune réponse.
Au bout de quelques temps, je trouve le moyen de communiquer avec Valérie Thomas, rédactrice en chef dudit journal : La Montagne, Clermont-Ferrand,
Pas de réponse à ma demande, je relance pour finalement avoir une réponse laconique de la « locale » : « on ne fera pas d'article sur ce livre car il y a déjà eu des articles sur vos opérations free hug... »
Je déduis donc que le journal se repaît de violence, faits divers et autres crimes mais que quand une personne propose un programme « douceur » c'est : refus clair et net. 
C'est assez choquant de voir comment les journalistes (et l'humanité en général) se complaisent à promouvoir la violence. Shame on you !

A ce propos Je vous renvoie à un excellent article de Vincent Julé (20 minutes 25/26 novembre 2018) article dans lequel le journaliste explique avec sérieux que la "Marche violette" du 24 novembre 2018 a été suivie par bien plus de manifestants que les "gilets jaunes", mais que la couverture médiatique a été 20 fois supérieure pour montrer les violences en marge des défilés des gilets jaunes plutot que de montrer les personnes défilant contre la violence (faite aux femmes).

Je vous invite à lire très vite mon livre "Ouvrir les bras pour changer le monde" : j'y explique pourquoi et comment l'humanité en est arrivée à ce stade de violence dans laquelle on se complait... Certes mon livre est basé sur des conjectures, car je parle du Paléolithique et il y a peu de moyens de connaître réellement le mode de vie social de nos ancêtres de cette époque lointaine. Mais pour le, moment je n'ai trouvé personne qui puisse raisonnablement critiquer mon explication qui est basée sur l'étude de nos mythes les plus anciens de l'humanité. Par ailleurs un éminent professeur japonais spécialiste des Bonobos a émis l'hypothèse que je tente de démontrer dans mon livre... Il serait vraiment urgent que la presse cesse de boycotter mon ouvrage pour que la discussion soit lancée ! Commentaire du 26 novembre 2018.

Sur mon site :

L'aventure câlin démarre en décembre 2016 avec les premières "causeries-atelier" et les premiers "hug workshop", c'est à dire des moments d'environ 2 heures consacrés à apprendre en groupe de personnes choisies comment pratiquer le Free Hug et ses dérivés... Le Free Hug se pratique dans la rue, c'est très exaltant mais aussi très difficile ! Alors se retrouver en groupe pour apprendre c'est assez rassurant ! Dans la foulée, on apprend d'aGilles Gallasutres formules de câlins pour finir par des câlins assez longs.  Voilà en gros le déroulement d'un hug workshop...

Mais les dérivés du Free Hug sont nombreux et les idées jaillissent au fur et à mesure des rencontres !

On pourra donc pratiquer le "Free hug indoor" (à l'occasion d'un concert, d'un spectacle...)

Les sorties dans la Nature permettent de faire ce que j'appelle "Cuddle up into the wild" : quand la randonnée, sport individuel devient un "sport co"...

Bien entendu le "hug worshop" collectif peut lui devenir individuel, on peut donc adapter les exercices à chaque personne et libérer les demandes personnalisées.

D'autres projets sont en cours de réalisation, mêlant par exemple les câlins et la production de sonorités zen ; mais aussi un projet que j'ai déjà réalisé avec bonheur et qui rappelle une cérémonie druidique... Cela se déroulait chaque 1er février... Attention il ne s'agit pas de réactiver une mystique celtique, ni même une mystique tout court, simplement se rappeler que de façon immémoriale, la chaleur humaine s'échange par contact ! Et parfois, cet échange tactile se fait... dans l'eau !

Abonnez-vous à la newsletter pour avoir les dates des activités et des nouvelles de ces projets !

A ce jour 1473 personnes sont passées dans mes bras. La course poursuite avec les 32 millions de câlins réalisés par Amma se poursuit... :-) 24 octobre 2017 : oups, il semblerait que Amma soit passée à 36 millions de darshan... Les "journées auvergnates" des 3, 4 et 5 août 2018 m'ont fait faire un bond en avant de 106 personnes... Je crois que je vais rester Poulidor des câlins...​

N'hésitez pas à prendre contact avec moi afin de prendre le problème à bras le corps pour me donner un coup de pouce (voire un coup de main) afin que plus de gens ouvrent les bras et qu'on se sente mieux dans notre peau, en s'épaulant...

22 décembre 2018 : une bonne partie de Free hug place Jaude à Clermont Ferrand ! Une photo bien sympathique...

Free hug groupe reduit

Le câlin :

J'aimerais que ta tête repose au creux de mon épaule et que ma tête repose au creux de la tienne. J'aimerais passer des heures en cuiller, allongés dans la prairie fleurie de la montagne. J'aimerais laisser couler toute ma tendresse et recueillir la tienne sans en perdre un miette. De la bienveillance, de la tendresse pure sans aucune idée d'appartenance, de propriété... Car dans free hug, free c'est "libre"...

Juillet 2019, au plan d'eau du Mas à issoire, un stand de câlin !

Fete du plan d eau juillet 2019